Accueil

L’Angélus

Trois fois par jour (Matin, Midi et Soir) les cloches prennent un rythme bien particulier: trois coups, un silence; trois coups, un silence ; trois coups, un silence et une volée :

C’est l’Angélus qui sonne pour nous appeler à la prière.

1. "L'ange du Seigneur apporta l'annonce à Marie"
     "Et elle conçut du Saint Esprit"
"Je vous salue Marie ...."
2.  "Voici la servante du Seigneur"
     "Qu'il me soit fait selon ta parole"
"Je vous salue Marie ....."
3.  "Et le verbe s'est fait chair"
     "et il a habité parmi nous »
"Je vous salue Marie ....."
4.  Conclusion
     "Intercédez pour nous sainte Mère de Dieu"
     "Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ"
Prions. Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l'ange, tu nous as fait connaître l'Incarnation de ton Fils bien-aimé, conduis-nous, par sa passion et par sa croix jusqu'à la gloire de la résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.Amen
Lire la suite

 

Le 70e anniversaire du Secours Catholique sera célébré en mai 2016 avec l’organisation de Marches et Démarches fraternelles dans toute la France pour proposer au plus grand nombre d’acteurs des rencontres, des dialogues :
« un Secours Catholique qui sort à la rencontre de tous ; en mouvement ; en marche avec les plus fragiles » (Bernard Thibaud, secrétaire général du Secours Catholique).

  Ici, sur le secteur autour de Muret,  vous êtes invités le jeudi  5 mai à 12 h au Parc du Château de Lagardelle: pique-nique sorti du sac et animations autour du thème : « nature et santé » - Vendredi  matin: trois randonnées aux départs de Muret, St-Lys et Fonsorbes. Tout le monde se rejoint à Lamasquère pour une messe à 12 h et un repas partagé. Vendredi après-midi à la salle paroissiale l’Oustal à Plaisance des ateliers éco-gestes pour les énergies, faire sa lessive à la maison, découvrir fruits et légumes locaux et menus équilibrés. Atelier enfants. Goûter. Samedi à la forêt de Brioude (Muret) de 10 à 15 h animations pour petits et grands, découvertes des animaux d’une ferme itinérante, repas partagé au son de la cornemuse…..

Et la fête se poursuit à Toulouse de 16 à 22 h, à l’Institut Catholique rue de la Fonderie, à côté Place du Salin.

Dans Ephata du week-end du premier mai vous découvrirez le programme complet. Venez nous rejoindre, nous serons heureux de vous accueillir. Contact : Mme Habouzit  06.33.75.68.34

 

Veillée Pascale : Samedi 26 Mars 2016 - Eglise de Seysses

Les photos

                                                      Merci à nos photographes : Lucie et Marc !

 

La Miséricorde, une compassion qui refuse l’impuissance, père François Chaubet

Miséricorde : Miseria :  misère, et cor -cordis : le cœur. « La misère au cœur ».
Les Israélites, gémissant de leur servitude, crièrent, et leur appel à l'aide monta vers Dieu, du fond de leur servitude. Dieu entendit leur gémissement; Dieu se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. Dieu vit les Israélites et Dieu connut... (Ex 2,23-25)
Et Dieu connut … Dieu est ce Père plein de miséricorde qui connait, qui connait par le cœur (par cœur), qui prend en son cœur la misère de l’homme.
Mais la miséricorde ne doit pas être confondue avec la compassion (cum-patire, souffrir avec).
La compassion est une merveilleuse disposition du cœur qui nous donne de nous tenir au côté d’un frère souffrant et de nous laisser toucher mais la compassion reste impuissante devant cette souffrance.
La miséricorde c’est une compassion qui refuse l’impuissance. 
"Demain à pareille heure, avait-il dit, je t'enverrai un homme du pays de Benjamin, tu lui donneras l'onction comme chef de mon peuple Israël, et il délivrera mon peuple de la main des Philistins, car j'ai vu la misère de mon peuple et son cri est venu jusqu'à moi."  (1Sm 9,16) Lire la suite

 

Pèlerinage des jeunes: BARCELONA 2016

 Les PHOTOS

Maria Regina Mundi

du 21 au 27 Février 2016

Azpeitia >Burgos > Avila > Salamanque > Ségovie > Tolède > Saragosse > Barcelone

 

 

 

La Prière : Psaume 131

Claude Bédat , professeur émérite des Universités, Historien de l'Art, Licencié en Théologie Catholique de l'Université de Strasbourg

Cantique des montées, de David.

1. Seigneur, je n'ai pas le cœur fier, ni le regard hautain. Je n'ai pas pris un chemin de grandeurs ni de prodiges qui me dépassent.

2. Non, je tiens mon âme en paix et en silence ; comme un petit enfant contre sa mère, comme un petit enfant, telle est mon âme en moi.

3. Mets ton espoir, Israël, dans le Seigneur, dès maintenant et à jamais.

Ce psaume paraît très simple, clair dans ses propos ; mais, derrière cette pauvreté d'expression, il cache de nombreux problèmes que nous essaierons d'élucider.

Plan :

Il est composé de trois strophes très brèves.

Dans la 1ère partie, verset 1, il y a une série d'expressions négatives définissant ce que l'homme ne veut pas être en face de Dieu. Même s'il se juge souvent tel que l'expriment ces courtes phrases : « je n'ai pas le cœur fier, ni le regard hautain » ; « je n'ai pas pris un chemin de grandeurs ni de prodiges qui me dépassent »."Lire la suite"